• Cédric Carrasso : Seulement 2 buts encaissés par les girondins sur leurs 5 derniers matchs. Si Bordeaux est la meilleure défense de L1 en Avril, Cédric Carrasso n’y est pas étranger. Il n’y a qu’à voir ses parades somptueuses face à Dijon et Nice pour le comprendre. Et dire que Bordeaux devrait le laisser filer à la fin de la saison … Mention spéciale à B. Costil et J-L. Leca, qui auront eux aussi été très performants en Avril.
  • Nicolas Pallois : Comme son gardien c’est l’une des pièces maitresses de la défense bordelaise depuis de nombreuses saisons qui font de lui le seul titulaire indiscutable en défense centrale. De plus ses qualités athlétiques et son sens du combat ont permis à Jocelyn Gourvennec de mettre en place un football plus offensif tout en gardant un véritable équilibre.
  • Cédric Varrault : Capitaine indiscutable il a grandement participé au bon mois d’Avril dijonnais : 12e sur cette période. Si les Bourguignons se sauvent ils pourront lui dire un grand merci ! Et puis on parle quand même d’un solide gaillard de 37 ans qui a réussi à rattraper Kylian Mbappé à la course. En défense centrale, le Monégasque Kamil Glik aurait lui aussi pu faire partie du 11 d’Avril.
  • Benjamin Mendy : En partie à cause de pépins physiques, Avril n’a pas été son meilleur mois cette saison, notamment au niveau statistique. Cependant l’ancien marseillais est tellement au-dessus de la concurrence à son poste cette année et si important pour son club qu’il a été grandement plébiscité par la communauté Benchr.
  • Ivàn Balliu : Arrivé au FC Metz l’année dernière il est en train de franchir haut la main la marche de la Ligue 1, sa formation au grand Barça ne doit pas y être étrangère. Deux fois passeur décisif en Avril il a enchainé les prestations de haut niveau malgré les résultats difficiles de son équipe. Il ne serait pas surprenant de le voir évoluer dans une plus grosse écurie dès l’année prochaine ! Le Niçois Ricardo Pereira aurait également pu prétendre à sa place dans ce 11 mais jouait ailier droit contre le PSG, meilleure prestation de son mois.
(Photo by Manuel Blondeau/Icon Sport via Getty Images)
  • Morgan Sanson : Avec 3 passes décisives en 5 matchs sur le mois le jeune milieu de terrain Phocéen s’est envolé au classement des passeurs. Preuve de sa parfaite intégration dans le jeu marseillais : Morgan n’a pas raté une minute de jeu en Avril.
  • Jean Michaël Seri : Faut-il vraiment justifier la présence de Seri dans ce 11 ? Tout comme Sanson il n’a pas raté une minute de Ligue 1 en Avril et comme Sanson il aura été décisif : 2 buts et 1 passe décisive en 5 matchs. Assurément un des meilleurs milieux de L1 il aura été l’un des principaux artisan de la fantastique saison de l’OGC.
  • Florian Thauvin : La nouvelle idole du Vélodrome nous a peut-être livré le meilleur mois de sa jeune carrière avec 5 buts et 2 passes décisives en 5 matchs. Solide, très solide. Sa convocation en équipe de France qui en avait surpris certains semble lui avoir fait franchir un palier. Flo’ Thauv’ va devoir confirmer mais l’OM pourra clairement compter sur lui pour son projet OM Champions.
  • Nabil Dirar : Lorsque l’on pense à l’incroyable attaque monégasque Nabil Dirar n’est pas le joueur qui nous vient directement à l’esprit. Et pourtant, arrivé à Monaco à l’époque où le club était déjà en Ligue 2, il a parfaitement assimilé le style de jeu de Jardim. Preuve de son importance et de ce que son expérience apporte à sa jeune équipe en pleine course au titre : il a joué en intégralité les 5 derniers matchs de son équipe. En plus, il a été décisif : seul buteur pour la courte victoire à Angers, il a égalisé contre Dijon et a délivré une passe décisive de grande classe pour le but du break face à Toulouse. 3 gestes décisifs donc, pour 3 victoires décisives pour le titre monégasque.
(Photo by Dave Winter/Icon Sport via Getty Images)
  • Benjamin Moukandjo : avec son doublé contre l’OL et sa statistique de 4 buts en 5 matchs, le merlu a impressionné en Avril. Lui et Jimmy Cabot ont enflammé les matchs de Lorient ces derniers temps, les comptes seront faits à la fin mais si Lorient se maintien ils n’y seront pas innocents.
    On vous voit venir, Kylian Mbappé a été nommé par l’UNFP pour le titre de joueur du mois d’avril et n’est pas dans notre 11, à Benchr on essaye d’être le plus objectif possible : oui, Mbappé nous fait rêver, notamment en LDC; mais non, il ne mérite pas d’être dans l’équipe du mois selon nous car il a trop peu joué, seulement 3 matchs et jamais 90 minutes.
  • Edinson Cavani : voilà un joueur qui aurait sûrement été dans toutes les équipes du mois depuis le début de la saison tant son efficacité est constante. Encore un mois incroyable pour El Matador : 5 matchs, 4 buts, 2 passes décisives. Malheureusement pour lui sa magnifique saison ne sera surement pas récompensée par un titre de champion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom