Après trois saisons passées dans la capitale, Serge Aurier s’est lancé dans un nouveau challenge en ralliant Tottenham pour les 5 prochaines saisons. Le latéral droit de 25 ans, qui quitte le club contre 25 M€, aura marqué les esprits parisiens autant en dehors que sur les terrains.

Diego, l’administrateur de la page Le Meilleur du PSG, est revenu avec nous sur le passage mouvementé de l’international ivoirien à Paris. (Twitter // Facebook)

1 – Comment juges-tu le transfert de Serge Aurier à Tottenham ?

Il avait besoin de changer d’air et de relever un nouveau défi. Son désir a toujours été de rejoindre la Premier League, Tottenham lui permet donc de réaliser son rêve. C’est une excellente destination pour lui : c’est un très bon club, très bien structuré et Mauricio Pochettino est un superbe coach qui va l’aider à progresser. Du côté du PSG, l’ancien lensois a été très vite remplacé par Dani Alves, sa vente va permettre au club de rentrer un peu d’argent.

Pour plus de statistiques téléchargez l’application Benchr : analysez et comparez les joueurs de votre équipe de coeur pendant les matches (cliquez ici).

2  – Penses-tu que « l’affaire périscope » est un tournant dans la carrière de Serge Aurier ?

Bien évidemment. Quand tu apprends qu’un joueur ose critiquer ses coéquipiers et son entraîneur dans une vidéo diffusée en direct, tu es réticent à l’idée de l’intégrer dans ton équipe. Avant sa vidéo, Aurier était sans doute l’un des trois meilleurs latéraux droit du monde, malheureusement tous ses problèmes extra-sportifs (périscope, agression policier, chichas…) l’ont plombé, il n’a su revenir à son top niveau.

3 – Peux-tu nous décrire son profil sur le terrain ?

Au top de sa forme, très peu de joueurs peuvent rivaliser avec Aurier. Il est à la fois très solide défensivement et participe énormément au jeu offensif de l’équipe même s’il doit encore s’améliorer dans ses centres. Il sait aussi se montrer très présent dans les duels, tout en étant polyvalent puisqu’il peut également évoluer en défense centrale pour dépanner. Ses matchs en Ligue des Champions face à Arsenal la saison dernière, ou encore contre le Real Madrid il y a deux ans, en sont la preuve.

4 – As-tu des regrets sur ce joueur par rapport à son potentiel initial et son départ aujourd’hui ?

À son arrivée, ses performances étaient loin d’être ce que j’attendais de lui. Mais au fil des matchs, il a commencé à me surprendre et à montrer un niveau très intéressant. Il dégage une certaine puissance sur son côté, peu de joueurs aiment le défier. C’était assez impressionnant. Il n’a pas toujours été professionnel, mais sur le terrain il n’a jamais triché et a toujours donné le meilleur de lui-même. Il aurait pu devenir comme Verratti, Marquinhos ou Rabiot, un joueur symbolysant le présent et l’avenir du club, malheureusement pour lui tout ne s’est pas passé comme prévu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom