Les Bleus peuvent avoir peur

0

Si le match entre la France et l’Argentine s’annonce assez équilibré, les Bleus ont pourtant de quoi sérieusement s’inquiéter au vu de l’historique entre les deux équipes notamment. Revue des points qui penchent en défaveur des tricolores.

Une Albiceleste pleine de ressources

Si l’Argentine s’est très difficilement qualifiée pour ce Mondial en terminant 3ème de la phase de groupe Amérique du Sud, elle a eu le mérite de remporter son dernier match contre l’Équateur, l’envoyant en Russie. Une défaite dans ce dernier match l’aurait rétrogradé au 6ème rang, derrière le Chili notamment qui s’est vu éliminer sur cette dernière journée. Cette équipe peut donc répondre présent au moment le plus vital pour elle, une donnée à ne pas négliger. Surtout qu’une fois de plus, lors de cette Coupe du monde un scénario similaire s’est produit. Alors que les minutes défilaient et que la fin du match se rapprochait, M. Rojo est venu délivrer l’Argentine dans son match contre le Nigéria, de nouveau lors du dernier match de son groupe. Un nul les aurait éliminé, mais l’Albiceleste ne s’avoue jamais vaincue. Les Français devront rester attentifs jusque dans les ultimes secondes pour ne pas se faire surprendre.

Un passé qui peut effrayer

Les matchs entre la France et l’Argentine ne sont pour la plupart que des mauvais souvenirs pour les Bleus. En 11 rencontres depuis la première en ce 15 juillet 1930, les Bleus n’ont remporté que deux fois ces confrontations. Et la dernière remonte au 26 mars 1986 ! Les années 2000 ont vu d’ailleurs deux victoires des Argentins face aux tricolores, en février 2007 au stade de France 1-0, et plus récemment en 2009 au stade vélodrome 2-0. Et le dernier buteur argentin face aux Bleus ne pouvait être un autre que … Lionel Messi. Servi dans l’axe par Carlos Tevez entré en jeu deux minutes plus tôt, la Pulga efface trois défenseurs avant de tromper Mandanda d’une frappe du gauche. Ce même Lionel Messi qui sera demain sur la pelouse.

La Pulga veut prouver

L. Messi bourreau des Bleus en 2009, celui sur qui tout un peuple se repose à chaque compétition internationale et sur lequel les critiques pleuvent dès que l’Argentine perd. Celui que l’on aime détester en tant qu’adversaire, mais capable de coup de génie à n’importe quel instant. Quatrième meilleur buteur de l’histoire de l’albiceleste en Coupe du monde avec 6 buts, à seulement deux longueurs des légendes Guillermo Stàbile et Diego Maradona, il n’a pourtant marqué qu’une seule fois en phase de poule dans cette édition. Dépositaire du jeu des bleus et blancs, la clé sera sans aucun doute de court-circuiter les lignes de passes et le serrer de près notamment grâce à N’golo Kanté. L’espoir reste malgré tout vivace, Léo Messi n’a jamais inscrit le moindre but en match à élimination directe dans un Mondial.

Fabien Davies

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom