Des résultats en dent-de-scie, un Lyon branché sur courant alternatif, une défense passoire, un entraîneur de plus en plus décrié. Pas de doute, la trêve arrive à point nommé pour Bruno Génésio et son groupe. 

Encore un match qui risque de rester en travers de la gorge de l’Olympique Lyonnais. Les Gones, qui menaient 3-1 sur la pelouse d’Angers, n’ont pu faire mieux qu’un match nul 3-3. Certes, ils ont fini la rencontre à 10 après l’improbable exclusion de Marcelo, mais dans un autre match, des Troyens vite réduits à 10 n’ont-ils pas gagné face à Saint-Étienne ? Toujours est-il qu’après le match contre Dijon, Lyon enchaîne un deuxième nul d’affilé. Sur le même score qui plus est et encore une fois après avoir mené et contre une équipe réputée plus faible. L’histoire se répète.

Les deux visages de Lyon

Capable du meilleur face à Paris, où sa tactique avait été encensée malgré une défaite 2-0, comme du pire, Lyon ne convainc pas. En cause, cette étrange habitude des joueurs de l’OL de se mettre au niveau des adversaires. Bien souvent cela entraîne plus de peine que de joie en fin de rencontre.

Et du coup, chaque jour qui passe semble assombrir un peu plus le ciel de Bruno Génésio, l’entraîneur lyonnais. Certains supporteurs réclament même son départ avec insistance. C’est pourquoi la team Benchr a sondé sa communauté. Bruno Génésio doit-il vraiment continuer à la tête de Lyon ? Il apparaît que les Benchrs ont une opinion bien tranchée sur la question. Pour 69 % des votants, Génésio a fait son temps. La série de 5 matches sans victoire que traverse l’Olympique Lyonnais et les largesses de l’équipe ont eu raison de leur patience.

Pour autant, le départ de Bruno Génésio peut-il vraiment avoir lieu ? L’avis des Benchrs sera-t-il respecté ? Improbable ! En effet, juste après le nul de Lyon à Angers, le président de l’OL, Jean-Michel Aulas, a réitéré sa confiance à son entraîneur. Ce n’est donc pas pour tout de suite que l’on verra quelqu’un d’autre s’asseoir sur le banc lyonnais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom