La course au maintien

0

Au soir de la 35e journée, le suspense de notre championnat n’a jamais été aussi intense. Alors qu’il reste trois matchs à jouer, quatre équipes sont au cœur de cette angoissante mais palpitante course. L’heure du mutliplex arrive, les buts vont pleuvoir, mais dans quel sens ?

Un classement resserré

Le mieux placé est le Racing Club de Strasbourg, fraîchement promu, 16e avec 35 points, n’avance plus depuis plus d’un mois et demi, et une série de 10 matchs consécutifs sans victoires (5 nuls et 5 défaites), et n’entame pas la dernière ligne droite de la meilleure des manières. Derrière lui, Toulouse, avec 34 points, a rattrapé le club alsacien sur cette même période en ayant engrangé 7 points sur 30 possibles. Les deux relégables encore en lice pour la course au maintien sont eux le plus en danger. Troyes vient de mettre fin à une série de 9 matchs sans victoire en s’imposant contre Caen, tandis qu’en battant Metz, Lille a enfin renoué avec la victoire depuis le 28 janvier dernier contre Strasbourg, et une série de 11 matchs sans victoire.

Un calendrier des plus compliqués

Si le Toulouse-Lille de la 36e journée semble être le match le plus décisif dans la course au maintien. Mais les calendriers sont tout aussi durs pour leurs concurrents, et notamment Troyes qui va devoir se déplacer à Lyon puis à Montpellier, avant de recevoir l’AS Monaco. Strasbourg n’est pas en reste avec des déplacements à Rennes et à Nantes, et la réception de Lyon. Léger avantage pour Toulouse qui rencontrera Bordeaux et Guingamp qui n’ont plus rien à jouer, et cela après avoir reçu le LOSC.

Yan Houdry

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom