À l’instar des sagas de l’été, c’est à la toute fin du mercato qu’a eu lieu le dénouement du feuilleton Mbappé. L’attaquant aux 18 printemps a rejoint le PSG sous la forme d’un prêt avec option d’achat obligatoire de 180 M€. Et comme dans tout bon téléfilm, ça finit bien, puisque le néo-parisien a inscrit le soir même son premier but en Bleu face aux Pays-Bas (4-0).

Au-delà de ce qui a tout l’air d’un conte de fées, nous sommes allés recueillir l’avis de deux supporters chevronnés de l’ASM : Rémi et Geoffrey, tous les deux rédacteurs pour le site Planète ASM (Twitter // Facebook).

Planète ASM

1 – Comment avez-vous vécu le « feuilleton Mbappé » ?

Rémi : Le feuilleton Mbappé a créé beaucoup de frustration chez les supporters monégasques. Ce qui est tout à fait normal au vu de l’incroyable talent du joueur. Clairement, il faut comprendre que tu ne sors pas un tel surdoué de ton centre de formation tous les ans. Alors, quand on apprend qu’il quitte l’ASM pour Paris, après seulement 6 mois au haut-niveau sous le maillot de son club formateur, il y a une frustration légitime chez les supporters.

Geoffrey : Tout le monde évoque Mbappé avec un clan familial posé et réfléchi. Force est de constater que ces derniers temps, en tant que supporter monégasque, ce n’est plus tout à fait la même impression. Alors que Kylian était déjà courtisé la saison passée, son père se plaignait du temps de jeu de son fils. Le feuilleton Mbappé, pour beaucoup de monde, est très mal vécu surtout qu’il évoluera dans le championnat français.

Pour plus de statistiques téléchargez l’application Benchr : analysez et comparez les joueurs de votre équipe de coeur pendant les matches (cliquez ici).

2 – La saison dernière, il renvoyait l’image d’un joueur ayant plutôt la tête sur les épaules, est-ce réellement le cas selon vous ?

Rémi : À notre sens, lui ne dirige rien, c’est surtout son père qui drive la jeune carrière de Kylian. Oui, il a la tête sur les épaules et une insouciance rafraîchissante, mais il suit son père qui lui est pragmatique. Le PSG propose 18 M€ annuel, Monaco ne peut pas s’aligner ? Il va au PSG. Fin de l’histoire.

Geoffrey : Je pense qu’il aurait préféré le Real Madrid mais sans certitude de temps de jeu et à un an de la Coupe du Monde, il ne pouvait se le permettre. Ce départ est prématuré, après tout, une année supplémentaire nous aurait déjà « comblé ». Il s’imposera aisément, je le pense, au PSG.

3 – Avec ce transfert met-il en danger sa place en équipe de France en vue de la prochaine Coupe du Monde ?

Rémi : Seul l’avenir nous dira si son choix est le bon, mais il est tellement au-dessus des autres qu’il s’imposera sans peine au PSG. Il a quelque chose en plus qui fait qu’il s’imposera très rapidement dans l’esprit d’Unai Emery. Je pense qu’il réalisera une belle saison avec un PSG attendu sur tous les fronts et il ira sans aucun doute en Russie.

Geoffrey : Sa première sélection était la plus difficile à obtenir. Maintenant, s’il joue régulièrement au PSG, tout comme s’il l’avait fait à Monaco, Didier Deschamps le sélectionnera. Pour ma part, il ne se met pas en danger pour la sélection tricolore.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom