Les négociations entre Le FC Nantes et la municipalité auront duré dix ans, mais un nouveau stade verra bien le jour d’ici à 2022.

Enceinte des Canaris depuis 1984, la Beaujoire sera progressivement démolie. Un nouveau stade de 44.000 places sera construit au même endroit. C’est ce qu’ont annoncé ensemble Waldemar Kita, le Président du FC Nantes, et Johanna Rolland, maire de la ville.

Un financement 100 % privé

En plus du stade, tous les environs seront repensés. De nouveaux logements verront le jour ainsi qu’un pôle de santé. Le projet coûtera environ 200 M d’euros. La municipalité de Nantes ne déboursera pas un seul centime. Deux fonds privés, dont l’un détenu par le groupe financier de Waldemar Kita, seront les investisseurs.

Avec ce nouvel écrin, l’ambition est toute affichée pour les Nantais. À travers leur Président, le club de Loire-Atlantique, confesse vouloir retrouver l’Europe le plus tôt possible. Une Europe qu’il n’a plus côtoyé depuis 2004.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom