Déjà éblouissant face à Everton, Nice et Caen, Houssem Aouar s’est mué en véritable sauveur de l’OL face à Amiens. A l’heure où Nabil Fekir accuse légèrement le coup, la révélation du jeune Gone arrive à point nommé.

Une éclosion salutaire

Attendu depuis déjà plus d’un an par les suiveurs lyonnais les plus acharnés, l’éclosion de Houssem Aouar est tout sauf une surprise. L’avènement de la nouvelle pépite des Gones se fait relativement tardivement, mais tombe au bon moment pour l’OL. Depuis quelques matchs, les Gones peinent à développer un football léché à l’avant. La réussite de Mariano est en berne, les dribbles de Memphis ne passent plus, et Nabil Fekir semble piocher physiquement après un début de saison stratosphérique. C’est ce moment qu’a choisi Aouar pour s’imposer comme le maître à jouer de son équipe. Preuve de sa montée en puissance fulgurante, sur les 6 derniers matches de l’OL, Aouar a été élu 3 fois meilleur joueur de son équipe par les utilisateurs de l’application Benchr !

Le quatrième mousquetaire

Derrière l’infernal trio Depay (10 buts, 7 passes décisives) – Mariano (13B, 3PD) – Fekir (13B, 4PD), Houssem Aouar fait office de quatrième mousquetaire. Qu’il soit aligné sur l’aile ou au milieu de terrain, le jeune Gone sait être décisif devant les cages (4 buts) ou comme rampe de lancement (3 passes dé). Aouar est également le 3e meilleur « dernier passeur » de son équipe derrière Depay et Fekir avec 1.1 passes clé par match (Opta).

Son registre ne s’arrête cependant pas à la qualité de passes : avec 2.9 dribbles par match (Opta), Le numéro 8 de l’OL est aux portes du Top 10 des meilleurs dribbleurs d’Europe. Une panoplie complète alliée à une grande polyvalence : Houssem Aouar est le joker parfait d’une équipe basée avant tout sur les individualités.

Déjà dans le viseur des grands

Il n’aura fallu que quelques mois chez les pros pour que le jeune Aouar tape dans l’œil des grands clubs européens. En première ligne, le FC Barcelone, qui serait très intéressé par le profil « Iniestèsque » du jeune Gone. Interrogé sur ces rumeurs, Aouar a répondu de façon plutôt claire, en expliquant qu’il visait d’abord à s’imposer à Lyon avant de penser à autre chose. Un départ cet hiver parait très improbable, mais au rythme où la pépite lyonnaise va, il risque d’y avoir du monde au portillon cet été.

Charly M.

Photo by Dave Winter/Icon Sport

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom