Les pépites du Mondial #5 : Rodrigo Bentancur

0

L’Uruguay est chanceuse par les talents qu’elle développe, et ces derniers pourraient lui rendre la pareille durant le Mondial. Alors qu’il finit sa première saison en Europe sous le maillot Bianconeri, Rodrigo Bentancur sera peut-être le successeur Sami Khedira dans l’entrejeu de la Vieille Dame. Focus sur celui qui était surnommé le « nouveau Riquelme », et qui a été encensé par ce dernier.

C’est à 19 ans que le jeune Uruguayen arrive à la Juventus de Turin en provenance de Boca pour une petite dizaine de millions d’euros. Rodrigo Bentancur s’est imposé en tant que titulaire à Boca à seulement 18 ans, ce que seuls 5 joueurs ont réussi à faire dans tout l’histoire du club. Et si les comparaisons aujourd’hui dans le football sont exagérées, son ancien entraineur lui, n’hésitait pas à le qualifier de joueur universel par sa capacité à s’adapter à plusieurs postes tout en restant très performant.

« Michel parlait de joueur universel, pour décrire ceux qui peuvent jouer partout et être performant. Et Rodrigo entre dans cette catégorie, pour sa qualité technique, sa vision du jeu, sa frappe et sa manière d’organiser le jeu. » explique Jorge Raffo.

Après une saison et demi à Boca, l’uruguayen s’envole pour l’Europe et l’Italie. N’ayant été titulaire que 9 fois cette saison, Rodrigo compte tout de même 32 matchs, ce qui est considérable pour un jeune et nouveau joueur. Ce qui est sûr, c’est que l’Uruguayen n’a pas froid aux yeux, en démontre sa bonne performance contre le Real Madrid au match aller.

Bentancur n’est pas un milieu défensif comme les autres, sa forte qualité technique lui fait dépasser le simple cadre de récupérateur. A seulement 20 ans, il est déjà un milieu de terrain complet dans ses fonctions. En effet, Rodrigo récupère et intercepte beaucoup de ballons, mais il ne se contente pas seulement de cela. Comme beaucoup de joueurs sud-américains, il aime jouer au ballon et dispose d’une bonne qualité de passe. Mais Rodrigo ne s’éparpille pas, il n’est pas le style de joueur à aller prendre le risque de dézoner pour apporter un plus offensif dans le risque de mettre son équipe en difficulté en cas de contre-attaque. A l’image d’une action qui a coûté le match à son équipe lorsqu’il jouait à Boca Juniors, il est cependant le style de joueur à prendre des risques dans ses passes, et comme le disait Riquelme pour prendre sa défense après cette déconvenue « Le foot est un sport où il faut prendre des décisions ».

Rodrigo Bentancur a une grande capacité à éliminer son adversaire direct lorsqu’il a le ballon, une vision du jeu combinée à une qualité de passe qui lui permettent de trouver les intervalles, de mettre ses coéquipiers dans les meilleures dispositions dans la suite de l’action. En ce qui concerne le jeu sans ballon, c’est un joueur qui ne se jette pas lorsqu’il doit défendre sur son adversaire direct, il a une grande capacité à défendre debout malgré un physique plutôt mince.

Si ce joueur est encore jeune et n’est pas encore aguerri, il ne serait étonnant de le voir donner le maximum de ses capacités pour prouver au Monde entier qu’il mérite une place de titulaire dans l’effectif turinois, et il pourrait en impressionner plus d’un.

Yan Houdry

Épisode précédent : Andrija Živković

L’épisode suivant arrive jeudi prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom