Les pépites du Mondial #8 : Seung-Woo Lee

0

Pour le dernier épisode de notre chronique dédiée aux pépites qui iront à la Coupe du Monde, la dernière étape de notre tour du globe se trouve en Corée du Sud. Formé à la Masia depuis ses 12 ans, Seung-Woo Lee joue désormais depuis l’été 2017 à l’Hellas Verone. Après avoir explosé avec les sélections jeunes sud-coréennes, la Coupe du Monde est l’opportunité pour Lee de véritablement faire décoller sa carrière.

C’est lors de la Coupe d’Asie des moins de 16 ans avec la Corée du Sud contre le Japon que Lee fait parler de lui. En traversant tout le terrain, Lee a marqué un but qui a fait le tour du monde, à la manière des buts légendaires de Messi et Maradona. Depuis ce tournoi où le jeune sud-coréen a fait parler son talent, les bonnes prestations se sont enchaînées pour le joueur du FC Barcelone -à cette période-. Avec un temps jeu inexistant en équipe A, Lee a donc décidé de s’en aller en Italie, dans un club où le temps de jeu lui serait favorable. Avec 15 titularisations sous les couleurs de l’Hellas Verone cette saison et malgré une relégation, le jeune espoir a confirmé le potentiel qu’il possède et doit maintenant acquérir de l’expérience au fil des matchs en grattant une place de titulaire au sein d’un effectif de première division.

Dans son registre, Seung-Woo Lee est une sorte de dynamiteur, il sait casser les lignes, transpercer les défenses par sa vitesse et son excellente conduite de balle, qui font de lui un joueur capable d’éliminer plusieurs joueurs adverses sur une même action. Si son poste de prédilection est le côté de l’attaque, Lee a ce profil de raumdeuter, capable de travailler sur son côté comme faire le jeu dans l’axe du terrain. Doté d’une excellente vision du jeu, Lee est un véritable leader naturel dans le jeu de son équipe. Il est capable de jouer plusieurs rôles sur le terrain, avec notamment une technique et une qualité de passes élevée, et de se transformer en buteur avec une précision et un sang-froid digne de buteur né.

Dans une équipe où seul l’attaquant de Tottenham Son sera le gros danger, Lee a une bonne carte à jouer pour impressionner et montrer la totalité de ses qualités. Face à l’Allemagne, la Suède et le Mexique, la pépite sud-coréenne a véritablement de quoi faire ce Mondial, une promotion de son talent.

Yan Houdry

Épisode précédent : Etebo

Rendez-vous dès maintenant sur l’application Benchr pour pronostiquer sur les matchs de la Coupe du Monde, et durant toute la compétition pour analyser et évaluer toutes les prestations : de nombreux cadeaux sont à gagner !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom