Ce weekend international a été riche en émotions. Alors que certaines équipes nationales viennent tout juste de gagner leur ticket d’entrée en Russie (Pologne, Costa-Rica, Egypte, Nigeria), d’autres grandes nations doivent rester concentrées sur le dernier match de ses tours de qualification pour la Coupe Du Monde 2018 en Russie.

La France hors de sa zone de confort

Après le maigre succès de l’Equipe de France face à la Bulgarie, (0-1 but de Matuidi), la France s’est déjà assurée de jouer les barrages. Cependant, il ne faut pas relâcher la pression, et aborder cette dernière rencontre face à la Biélorussie de la meilleur des manières possibles pour éviter des barrages compliqués. En effet dans les autres groupes de grandes nations n’ont pas encore décroché leur place. L’Italie est déjà assurée de jouer les barrages en terminant 2e derrière l’Espagne, mais surtout le Portugal, vainqueur du dernier Euro, joue la première place du groupe B face à la Suisse Mardi 10 octobre. Autant de grandes équipes que la France pourrait éviter en remportant son match face à la Biélorussie.

En route pour la Russie

Ces qualifications sont aussi le théâtre de belles émotions. À l’image de la qualification de l’Egypte 28 ans après sa dernière participation à une coupe du monde. Une réussite et une joie énorme pour le peuple égyptien porté par un Mohamed Salah en grande forme pour sa sélection nationale et auteur du but qualificateur. A noter également les qualifications du Costa-Rica, de la Pologne et du Nigéria.Cette dernière est la première nation africaine qualifiée. Le Nigéria est une des rares nations africaines à afficher une telle régularité en Coupe Du Monde, puisque depuis 1994 elle a participé à toutes les Coupes Du Monde excepté celle de 2006.

 

Des nations en difficultés

Si déjà 15 nations (14 sans la Russie, pays hôte de l’événement) se sont qualifiées, certaines nations phares de la planète foot sont en grandes difficultés. C’est le cas notamment de L’Argentine. Actuellement 6e du groupe d’Amérique du sud, l’équipe de Léo Messi peine à décrocher une place de barrage. Les 4 premiers du groupe étant qualifiés et le 5e étant barragiste. Apres leur nul face au Pérou (0-0), l’Albiceleste n’est plus totalement maître de sa qualification et il leur faudra à tout prix décrocher une victoire pour espérer. Le Portugal, lui aussi joue gros pour son denier match. Opposé à la Suisse à domicile, l’équipe lusitanienne devra s’imposer pour obtenir sa qualification directe bien qu’assuré de jouer les barrages.

Si certaines grandes nations peinent à décrocher leur qualification (Italie, Portugal, l’Argentine), certaines nations emblématiques sont déjà assurées de ne pas y participer. A l’image des Pays bas en grandes difficultés depuis plusieurs années, les Oranjes, vont devoir se contenter de regarder la coupe du monde à la Télé. L’Algérie, auteur d’une très bonne prestation lors de l’édition 2014 (quart de final face au futur vainqueur l’Allemagne), réalise une phase de qualification très médiocre. Dernier du groupe B de la zone Afrique avec seulement 1 point pris en 5 matchs joués et… aucune victoire.

Les 15 pays qualifiés

Russie / Allemagne / Angleterre / Arabie Saoudite / Belgique / Brésil / Corée du sud / Costa Rica / Egypte / Espagne / Iran / Japon / Mexique / Nigéria / Pologne

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom