Interview Jordi Mboula : “Je pense pouvoir m’imposer à Monaco.”

1

Jordi Mboula, ce nom vous dit peut être quelque chose. Il faut remonter à février 2017 et un match de Youth League entre le FC Barcelone et Dortmund. Parti du milieu de terrain, l’Espagnol part dans un numéro en solitaire pour inscrire l’un des plus beaux buts de la compétition. Depuis, il a été transféré à l’AS Monaco à l’été 2017 où il a eu du mal à s’imposer l’an dernier (seulement 3 matchs pour 1 but). Celui qui est fan de Ronaldinho, mais aussi de cinéma, revient sur sa jeune carrière entre le FC Barcelone, l’Equipe d’Espagne des Jeunes et l’AS Monaco.

bannière invitant à télécharger l'application de foot second écran benchrSes débuts dans le football

Quel âge avez-vous ? Quand avez-vous commencé à jouer au foot ?

J’ai 19 ans et j’ai commencé à 5 ans.

Toujours comme attaquant ? Pourquoi ?

Toujours comme attaquant mais quand j’avais 9-10 ans j’ai un peu joué à tous les postes. J’aime bien marquer des buts et c’est le poste où j’étais meilleur.

Avez-vous pratiqué d’autres sports que le foot ?

Jusqu’à 14 ans j’ai concilié foot et athlétisme, c’est pour ça que je vais vite (rires) mais j’ai continué le foot car je pense être meilleur dans ce sport.

Passage au centre de formation du FC Barcelone

Vous êtes passés par la Masia [centre de formation du FC Barcelone, ndlr], à quel âge y êtes vous entré ?

Je suis entré à 9 ans au Barça mais j’ai habité là-bas (à la Masia) seulement à partir de 16 ans.

Au niveau de votre scolarité, comment se passaient vos cours à la Masia ?

Jusqu’à 16 ans, je m’entraînais le soir donc j’allais en cours le matin dans mon village et après il y avait un taxi qui m’emmenait à l’entraînement. Ensuite j’avais les cours à la Masia, la 1ère année nous sommes allés dans une école normale à Barcelone. Le matin avec tous les autres élèves de la Masia on prenait le bus pour aller en cours jusqu’à 14h mais on ne se mélangeait pas trop avec les autres élèves. Et la 2ème année, je m’entrainais le matin et de 15h à 20h et j’allais à l’école qui était dans la Masia.

Vous avez également joué avec les jeunes de la sélection espagnole, avez-vous ressenti une bonne ambiance dans l’équipe ? Et espérez-vous avoir la même carrière que vos aînés ?

Il y a une très bonne ambiance, comme c’est une équipe avec des joueurs du même âge et qu’on aime tous la même chose je pense que ça se ressent dans le vestiaire et sur le terrain. On espère faire comme les pros mais on ne peut jamais savoir, le foot change beaucoup.

Avez vous gardé des contacts et des amis à la Masia ?

J’ai encore beaucoup d’amis à la Masia, un de mes meilleurs amis [Riqui Puig, ndlr] joue à Barcelone et je l’ai connu la bas.

Il y a 1 an et demi (Février 2017), vous marquiez en Youth League un très joli but contre Dortmund, est-ce que ce but a propulsé votre carrière ?

Oui, je crois que le but contre Dortmund en Youth League m’a permis d’être un peu plus connu et dans cette compétition j’ai fini meilleur buteur. Malheureusement on s’est fait éliminer en demi-finale.

Son arrivée à l’AS Monaco

Pourquoi avoir quitté Barcelone pour venir à Monaco ? 

Je suis parti de Barcelone parce que jouer en pro la bas c’est difficile et encore plus à mon poste. Je n’ai jamais pu jouer avec l’équipe première même si je m’entrainais régulièrement avec eux. J’ai choisi Monaco parce que j’ai vu que c’est un club qui a confiance dans les jeunes mais une fois arrivée ici mon avis sur le club a un peu changé. Je suis un peu déçu parce que j’espérais jouer quelques matchs de plus.

Quelle est pour vous la plus grande différence entre le Barça et Monaco ?

Ici, on joue au football différemment, ça joue plus direct. A Barcelone, c’est très technique, ça joue beaucoup en passes. J’aime bien les 2 styles de jeu parce que courir est une de mes meilleures qualités, je pense que le jeu en France m’avantage. Monaco est une ville très tranquille, c’est bien pour habiter mais l’inconvénient c’est qu’il y n’y a rien à faire pour les jeunes.

Et quel joueur vous a le plus impressionné ?

Au Barça Messi, et à Monaco Kylian (Mbappe), j’ai été impressionné par son jeu pour son âge.

En arrivant l’an dernier, pensiez vous avoir autant peu de temps de jeu ? 

Je ne pensais pas beaucoup jouer mais un peu plus que ça quand même. Je n’ai pas été totalement démotivé car j’ai beaucoup confiance en moi et je pense pouvoir m’imposer à Monaco.

T. Henry ayant remplacé L. Jardim, que vous évoque cet ancien grand attaquant français ? 

Je crois qu’il n’est pas nécessaire de faire ressortir tout ce qu’Henry a apporté au foot. C’est une légende du foot, un crack mondial, une référence pour beaucoup, surtout pour les attaquants et pour moi aussi étant donné que nous avons une certaine ressemblance dans notre manière de jouer, même si l’écart est encore grand.

Ses inspirations

Quel est votre joueur préféré ?

Ronaldinho mais c’est très difficile de faire comme lui. J’aimais beaucoup sa technique, il a été une source d’inspiration pour beaucoup, notamment pour moi. Aujourd’hui je n’ai pas de joueur préféré, j’aime bien Cristiano, Neymar, Messi.

Dans quel championnat rêvez-vous de jouer ?

J’aime bien la Premier League et je pense que le foot de là bas peut m’être avantageux mais je n’ai pas d’équipe favorite, même si j’ai grandi au Barça je ne suis pas un fervent supporter, j’aime le foot en général. J’aime bien aussi le Real Madrid.

A part le foot, quelles sont vos passions dans la vie ?

Quand j’arrêterai de jouer, je voudrais être acteur. J’aime bien regarder les séries, les films, tout ce qui est dans ce domaine.

Pour redresser la pente, l’AS Monaco devra peut être s’appuyer sur le Catalan et ce dès samedi 20 octobre face à Strasbourg.

Téléchargez l’application Benchr pour parier, analysez les rencontres et évaluer les équipes !

bannière invitant à télécharger l'application de foot second écran benchrLoris Piessens

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom