Nous avons eu la chance de pouvoir poser quelques questions au défenseur de l’En Avant Guingamp, Pedro Rebocho. Arrivé cette saison en Ligue 1 Conforama à Guingamp, il a fait le pari de tenter sa chance en France et ça semble plutôt lui réussir. Retour sur ce court entretien, où l’on parle d’ambiance, de rêves et comme toujours… de supporters.

Benchr : Vous avez été nommé dans notre équipe Type de la 16e et 17e journée de Ligue 1 Conforama, comment jugez-vous votre première moitié de saison et votre intégration en France, en Bretagne ?

P. Rebocho : Cela s’est très bien passé, le club m’a beaucoup aidé et mis dans de bonnes conditions pour évoluer et progresser. Mes collègues, les entraîneurs, le président et toutes les personnes qui travaillent ici ont facilité mon adaptation.

Benchr :  Quelle est la principale différence entre le championnat portugais et le championnat français ? (en terme de jeu proposé)

P. Rebocho : L’agressivité et la vitesse du jeu sont plus importantes en France !

B : Quelle relation entretenez-vous avec les supporters de Guingamp ?

P.R : Nous sommes comme une famille, ils sont toujours présents et c’est très important pour nous.

B :  On critique souvent l’ambiance dans les stades en France, vous qui avez joué au Portugal, trouvez-vous que l’ambiance dans les stades de Ligue 1 soit moins bonne qu’au Portugal ? La ferveur des supporters est-elle moins présente en France ?

P.R : Ici l’ambiance est bien meilleur qu’au Portugal. Dans tous les stades où nous jouons l’ambiance est fantastique. Au Portugal il n’y a pas beaucoup de gens qui regardent les matchs des petites équipes, ils ne vont au stade que pour regarder les gros clubs.

B : Quel est le stade français où l’ambiance vous a le plus impressionné et pourquoi ?

P.R : Sincèrement le stade de Guingamp c’est l’ambiance qui m’a impressionné le plus parce qu’ils ne s’arrêtent pas une seconde de nous soutenir.

B : En tant que footballeur, quel est le stade dans lequel vous rêvez de jouer et pourquoi ?

P.R : Le “Stadio da Luz” (SL Benfica) et le Camp Nou (FC Barcelona). Parce que depuis petit ce sont les clubs que j’aime le plus et que je supportes.

B :  En tant que joueur, quel est l’impact des supporters sur votre jeu, votre motivation et vos performances ?

P.R : Ils ont un très grand impact ! Ils nous soutiennent quand les choses vont bien et encore plus quand les choses vont moins bien. 

B : Quel est votre plus beau et votre plus triste souvenir avec les supporters ?

P.R : Je n’ai pas de souvenir triste. Le plus beau souvenir c’était la fête après le match contre le Stade Rennais. C’était incroyable !

B : Pour finir, avez-vous une anecdote à nous partager survenue en tribune, ou concernant des supporters, qui vous ai marqué en tant que joueur ?

P.R : Oui. A la fin de chaque match, ils me disent toujours de continuer à travailler et me montre beaucoup d’importance. Ce soutien est très important pour un joueur de foot.

 

Merci encore à Pedro Rebocho de nous avoir répondu (et en français qui plus est). Vous pouvez retrouver le joueur sur twitter : @PedroRebocho.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom