Monaco, il y a urgence.

1

Monaco a subi hier sa 3ème défaite en 7 journées de Ligue 1, à domicile contre Angers (1-0). Le club de la Principauté est 16ème avec 6 unités, soit le plus faible total de points depuis l'arrivée du milliardaire russe D. Rybolovlev, en décembre 2011. Pour saisir la dramaturgie de la situation, décryptage de l'état du club à la même époque lors des sept années précédentes, du meilleur au pire début de saison. 

2017-2018 : Une entame quasi parfaite.

Après 7 journées : 2ème

18 points

6 victoires, 1 défaite

21 buts / 8 concédés

Après 38 journées : 2ème

2013-2014 : Un retour de feu dans l'élite.

Après 7 journées : 1er 

17 points

5 victoires, 2 nuls

13 buts / 3 concédés

Après 38 journées : 2ème

2016-2017 : L'année du titre en Ligue 1.

Après 7 journées : 2ème 

16 points

5 victoires, 1 nul et 1 défaite

15 buts / 9 concédés

Après 38 journées : 1er

2012-2013 : Adieu la Ligue 2 !

Après 7 journées : 2ème

14 points

4 victoires, 2 nuls et 1 défaite

14 buts / 6 concédés

Après 38 journées : 1er 

2015-2016 : Les premiers accrocs.

Après 7 journées : 10ème

11 points

3 victoires, 2 nuls et 2 défaites

9 buts / 10 concédés

Après 38 journées : 3ème

2014-2015 : Vice-champion, puis la gueule de bois.

Après 7 journées : 11ème

10 points

3 victoires, 1 nul et 3 défaites

7 buts / 9 concédés

Après 38 journées : 3ème

2018-2019 : Des débuts catastrophiques.

Après 7 journées : 16ème

6 points

1 victoire, 3 nuls et 3 défaites

8 buts / 9 concédés

Après 38 journées : ?

2011-2012 : Avant les Russes, le chaos.

Après 7 journées : 18ème

5 points

0 victoire, 5 nuls et 2 défaites

7 buts / 10 concédés

Après 38 journées : 8ème

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom