Les pépites du Mondial #7 : Oghenekaro Etebo

1

C’est un illustre inconnu que nous allons vous faire découvrir aujourd’hui. Prêté par Feirense à Las Palmas, le milieu de terrain nigérian Oghenekaro Etebo a de bien belles qualités à faire valoir, et ce Mondial est l’occasion rêvée pour faire parler de lui. Les pépites du Mondial, épisode 7 et avant dernière partie de cette chronique, c’est parti !

Né en 1995, c’est à 20 ans qu’Etebo se montre réellement aux yeux du public. Après deux saisons pleines au Warri Wolves (Nigéria) où il inscrit 23 buts en 64 matchs, c’est lors de la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 23 ans, dont il fait partie, qu’il débute son ascension.  Durant la compétition, il est sacré champion avec son pays et est élu meilleur buteur avec 5 réalisations. L’été 2016, après avoir réalisé de superbes prestations aux Jeux Olympiques, il signe à Feirense au Portugal, où il inscrit 9 buts en 52 matchs. Depuis la mi-saison, le nigérian est prêté à Las Palmas, alors 20e de Liga. Malgré une saison catastrophique du club, Etebo aura tout de même impressionné ses supporters par son apport considérable dans l’entrejeu espagnol.

Oghenekaro Etebo est un joueur spécial de par sa polyvalence. Milieu défensif de formation, il peut aussi très bien jouer en tant qu’attaquant de pointe, milieu relayeur ou encore milieu gauche. Ses qualités physiques et athlétiques lui permettent de s’adapter à plusieurs postes selon les besoins de son entraineur. Si sa polyvalence fait de lui un joueur primordial, c’est aussi grâce à ses qualités techniques, et notamment sa grosse capacité de dribbles que le Nigérian sort du lot. En moyenne, par match, il réussit plus de 75% de ses dribbles, et obtient plus de 3 fautes par matchs, ce qui en dit long sur sa capacité à provoquer les défenses adverses, avec en prime une accélération impressionnante. Lorsque ses dribbles sont réussis, Etebo n’hésite pas à tenter sa chance, notamment avec sa frappe de balle qui est forte et lourde.

Mais durant ce tournoi, le nigérian devrait toutefois évoluer en tant que milieu défensif ou relayeur, son poste préférentiel et celui pour lequel il répond le plus aux critères techniques et physiques. En effet, avec en moyenne 2 interceptions par match, Etebo sait rassurer sa défense en ratissant un maximum de ballons, tout en taclant debout. Avec sa sélection, il est associé à John Obi Mikel au milieu de terrain, ce qui constitue une paire très complémentaire avec d’un côté un joueur basé sur la récupération et l’impact physique, et de l’autre, Mikel qui est plus le meneur de cette équipe dans l’entrejeu nigérian.

Dans une poule composée de l’Argentine, la Croatie et l’Islande, le Nigéria aura fort à faire pour accrocher une place pour le deuxième tour. Avec son jeu très physique, le Nigéria pourra compter sur Etebo et sa qualité technique pour surprendre au Mondial et tenter de passer la phase de poule.

Yan Houdry

Épisode précédent : Embolo

Épisode suivant : Lee

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom