Une victoire, et la Coupe à la maison !

0
la france a gagné la coupe du monde

Pour les grandes retrouvailles avec leur public, les champions du monde ont réalisé un sans-faute sur et en dehors du terrain. Les Benchrs ont été séduits par le coaching de D. Deschamps et les festivités après cette magnifique victoire.

La patte à “dédé”

C’est une véritable tendance qui se dégage chez les membres de la communauté Benchr. Alors que vous étiez 74% à avoir validé le coaching de D. Deschamps face à l’Allemagne (entrées de O. Dembélé, N. Fekir et C. Tolisso à la place de O.Giroud, A. Griezmann et B. Matuidi), vous êtes 76% à avoir apprécié ses choix tactiques face aux Pays-Bas. Le maître à penser des Bleus a ainsi remplacé L. Hernandez par B. Mendy (62ème), A. Griezmann par S. Nzonzi (81ème) et O.Giroud par O. Dembélé (89ème).

Le choix le plus fort de D. Deschamps fut sans aucun doute de remplacer L. Hernandez par B. Mendy. Le joueur de Manchester City a effectué une rentrée fracassante et fut aussi à l’aise sur son côté gauche que lorsqu’il dégaine les vannes smartphone à la main. Si les mauvaises langues diront qu’il est coupable d’une erreur de marquage sur l’égalisation de R. Babel, B. Mendy est surtout à l’origine de l’action qui mène au but d’O. Giroud. Tout commence lorsque, sans pression et en position de dernier défenseur, il enrhume d’une talonnade l’attaquant néerlandais qui arrive en furie pour lui chiper le ballon. Sur l’action qui suit, il délivre une passe décisive à l’attaquant français d’un centre tendu au premier poteau. Tout sauf un hasard, donc, si vous êtes 75% à penser qu’il doit avoir plus de temps de jeu en sélection.

C’était LEUR fête

Communier et partager le sacre mondial avec leur public, tel était le souhait des joueurs français dimanche dernier à l’issue du match face aux Pays-Bas, au Stade de France. Après la victoire, les Bleus ont donc réalisé un tour de terrain tout en musique, et cette fois-ci, la fête a été sans commune mesure avec les 12 petites minutes de la parade ratée sur les Champs-Elysées. De la démarche cassée de S. Umtiti au clapping orchestré par H. Lloris, en passant par les danses de P. Pogba et A. Griezmann, toutes les facéties de l’épopée russe y sont passées. Mais c’est bien la célébration toute en simplicité et humilité du timide (et gentil !) N. Kanté qui a marqué plus de 35% d’entre vous. Seule ombre au tableau, vous êtes près de 41% à juger que la communion d’après-match n’efface pas la cérémonie ratée du 16 juillet.

Rendez-vous sur l’application Benchr pour analysez les rencontres et évaluer les joueurs et les équipes !

Matthieu Deveze

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom